Pour maigrir durablement, ayez pleinement conscience de vos sensations de faim !

Pour maigrir durablement, ayez pleinement conscience de vos sensations de faim !

Avez-vous faim ou envie de manger ?
Biologiquement, la faim est une sensation provoquée par la chute du niveau de sucre dans le sang. Depuis 1999, on sait qu’une hormone appelée «ghréline » provoque aussi la sensation de faim. Elle est davantage sécrétée aux heures des repas et diminue dès que l’on commence à s’alimenter.

Voici la liste des symptômes rencontrés :
La petite faim : c’est le ventre qui gargouille, la sensation de creux dans l’estomac.
La moyenne faim : elle peut aller jusqu’à de légères crampes dans le ventre, l’envie franche de passer à table, une salivation plus importante qu’à l’accoutumée,
La grande faim : c’est la légère nausée, voir jusqu’à des signaux se rapprochant de ceux de l’hypoglycémie, qui est l’étape qui suit la simple faim : tête qui tourne, perte de connaissance, humeur colérique, etc.

C’est un bon exercice de conscience que d’attendre de ressentir au moins un de ces signaux pour manger. Cela permet d’apprécier davantage le repas, car on est ainsi plus disponible dans son corps. Nous répondons ainsi à une demande physiologique de notre corps. C’est plus sain que de devancer le besoin de manger, au risque de manger sans faim et de trop manger.
Enfin, pour manger « à sa faim » et pas plus que selon ses besoins, il peut être utile de prendre ses repas à des horaires réguliers. A terme, cela crée des cycles de faim et régule la prise d’aliments durant le repas.

 
Avez-vous toujours faim quand vous mangez ? 
 
Cela peut paraître une évidence, mais pourquoi manger si on n’a pas faim ?
 
D’abord, il y a l’habitude, parce que c’est l’heure de manger.
Puis, parce qu’on est bien élevé, et que le repas est servi.
Ensuite, il y a les circonstances exceptionnelles, où l’on cède à la gourmandise et à la convivialité. Ce sont, par exemple, les repas de famille, les dîners entre amis. Les concours de fourchettes sont tentants, le temps du repas s’allonge, les chances de grignoter au-delà de la faim se multiplient.
Enfin, et c’est un cas très fréquent, lorsque nous ressentons des angoisses ou des contrariétés, nous avons tendance à manger . Nous recherchons des aliments plaisir, pour échapper aux émotions désagréables.

C’est une règle d’or pour maigrir sans s’atteler à des régimes abracadabrants : celle d’apprendre à écouter sa faim.

 
L’apport des techniques de pleine conscience pour maigrir:

Lorsque nous savourons nos aliments avec tous nos sens, nous nourrissons de nombreux centres du plaisir.
-        La faim des yeux : un repas coloré, finement dressé va davantage nous satisfaire. Regardez les restaurants gastronomiques, les assiettes sont rarement copieuses.
-        La faim de la bouche : explorer les textures craquantes, fondantes, moelleuses, fermes, croustillantes…
-        La faim du nez : découvrez les saveurs des divers aliments avec votre nez, laissez les emplir votre bouche avant de les avaler. Dans l’estomac, ils n’ont plus de goût, déjà. Et la tentation peut être grande d'en reprendre une autre bouchée, machinalement ...
-        et bien d'autres encore ...


Je propose régulièrement des ateliers d'exploration de ce thème, je vous propose de me contacter pour connaître les prochaines dates.

N'hésitez pas à vous faire aider par une nutritionniste du réseau Maigrir 2000  qui saura vous guider et vous aider à modifier durablement votre comportement alimentaire.
 


 ************************
 

Vous cherchez un cabinet conseil en nutrition et diététique ?
Sélectionnez votre région et découvrez les diététiciens ou nutritionnistes près de chez vous.

Trouvez votre nutritionniste !

 

 

Nos conseils pour bien s’alimenter au quotidien

 
Les Additifs Alimentaires Les Produits Allégés Déchiffrer les etiquettes La Manultrition


Commentaires

Laisser votre commentaire sur cet article :

Vous devez être inscrit et/ou connecté pour poster un commentaire.

Inscrivez-vous ou connectez-vous ci-dessous :